Ravalement de façade : quand, comment et pourquoi ?

La façade d’une maison est importante pour plusieurs raisons. Elle assure tout d’abord la première impression sur l’intérieur. Vous ne serez pas étonné que l’on vous identifie même à celle-ci et que l’on vous étiquette une insouciance si vous délaissez son entretien. Vous devrez d’ailleurs vous en tenir au Code de la construction et de l’habitation, qui exige que cette partie de la maison soit tenue propre et sans danger, ni pour les occupants ni pour les passants.

En plus, des irrégularités ou usures sur la façade peuvent ternir le confort intérieur de votre maison. Ça peut notamment impacter le système de d’isolation ou entraîner la formation de moisissure. Il est donc de votre intérêt de s’en soucier dès que vous remarquez quelque chose d’anormal et d’entreprendre des travaux de rénovation de façade. Dans cet article, on vous met en lumière le diagnostic et les requis d’un tel projet.

Qu’est-ce qui cause une détérioration de façade ?

Problème venant la fondation et de la structure

Les mouvements du sol, les vibrations d’une circulation importante à proximité, les intempéries, l’intrusion de grosses racines d’arbre et les grands écarts de températures sont des facteurs de détérioration des façades d’une maison, en commençant par la fondation et la structure. Au fil du temps, il se peut alors que des mouvements de ces structures et fondation aient lieu, causant des fissures anormales sur les murs extérieurs ou intérieurs, sur le parement de maçonnerie ou encore l’ouverture des jointures. Les travaux doivent donc commencer avec l’identification des réelles sources de problème.

Les fissures sont-elles profondes ou superficielles ?

Si les fissures sont superficielles, comme ce qui arrive parfois aux murs extérieurs en crépi après une infiltration d’eau, il n’y a pas lieu de s’inquiéter. Mais s’ils sont importants, allant au-delà de 2 mm de large et de 18 cm de longueur, ces écartements sont dangereux. Ils peuvent même causer des dénivelées ou un affaissement sur le plancher, aussi bien qu’un affaissement de la terrasse. A savoir que les impacts d’un mauvais drainage ou la présence d’une nappe phréatique juste au-dessus de la maison entraîneraient possiblement des effets similaires.

Autres causes possibles de dégradation

L’argile peut en outre sécher et craquer lorsque la température monte trop haut, un problème vite accentué par les intempéries successives et qui n’est pas à exclure depuis l’avènement du réchauffement climatique. Il en va de même pour les dalles de béton et le carrelage. Les portes et fenêtres ne tiennent plus très bien en place, ne sont plus étanches et se ferment mal. Sinon, le souci peut provenir d’un travail mal fait à la construction ou lors des dernières réparations. Ces signes précurseurs sont alors à considérer, et dans l’immédiat si en plus vous entendez des bruits bizarres venant des structures de la maison.

Quand décider un ravalement de façade ?

Ce type de travaux concerne les façades et des accessoires apparents. Le but étant de les remettre en état, tout en sauvegardant l’aspect initial. Il faut y penser lorsque des signes apparaissent, selon les exemples cités précédemment. Il serait mieux alors de consulter un bureau d’expertise en bâtiment pour avoir un bon diagnostic et des solutions précises.

Réparer la façade avant de vendre

Cette étape devrait se faire également avant tout projet de vente, car l’existence des lézardes va complexifier la tâche et va baisser de manière significative le prix du bien. Sinon, l’acheteur vous demandera sans nul doute de lourdes dédommagements au cas où c’est lui qui découvre les cassures lors de ses premières inspections. En outre, chaque préfecture exige normalement qu’on l’entretienne au moins tous les 10 ans. Et puis une règle supplémentaire a ensuite été ajoutée sur celle-ci en début d’année 2017, imposant l’isolation des murs extérieurs.

Comment procéder au ravalement de façade ?

Quels que soient les travaux programmés sur des bâtiments, il faut toujours bien faire pour ainsi prévenir d’autres pertes financières pour les mêmes problèmes dans le futur. Il sera dans notre cas nécessaire de réaliser le ravalement de façade dans les normes afin de respecter les règles établies, corriger, rétablir et préserver l’apparence et les performances thermiques initiales de l’habitat.

Renforcer la fondation et la structure

Il existe plusieurs moyens de le faire, et les solutions dépendent de chaque cas, des matériaux utilisés à la gravité des dégâts. Mais dans tous les cas, si le problème est profond, vous pourrez commencer par demander l’intervention d’un géotechnicien afin de renforcer la fondation et imperméabiliser le sol au besoin. Parfois, l’installation de poteaux de soutien et la solidification par du béton est requise. Par la suite, il faudrait renforcer la structure au niveau des poutres, pour finir avec un nouveau chaînage des murs porteurs. Pour ce dernier, vous préparez un coffrage pour mettre dans une tranchée préalablement creusée dans le mur et ensuite y coulez du béton.

Redonner bonne mine à la façade

Le projet peut concerner également la rénovation du revêtement extérieur, que ce soit la peinture, l’enduit ou le crépi, les joints ou autres. Parfois, les dégradations résultent en effet sur des séquelles mineures comme des changements de couleur des murs. C’est dû notamment à de l’eau et aux UV. Et comme il vaut mieux frapper d’une pierre deux coups, ces derniers doivent être pris en compte en même temps que les travaux majeurs, grâce à un diagnostic d’expert.